Conseil de direction du Fonds au profit des victimes : Une justice internationale qui permet aux victimes de tourner la page est une justice efficace

Conseil de direction du Fonds au profit des victimes : Une justice internationale qui permet aux victimes de tourner la page est une justice efficace

Communiqué de presse, La Haye, 29 novembre 2016

  Le Conseil de direction du Fonds au profit des victimes (le Fonds) appelle les États, la Cour pénale    internationale (CPI), la société civile et tous les citoyens du monde à trouver la volonté et les ressources    nécessaires pour garantir que la justice internationale soit rendue aux victimes non seulement dans la  salle d'audience, mais aussi au sein de leur foyer et de leur communauté.

L’objectif du Statut de Rome est de combler le fossé d'impunité des crimes internationaux les plus graves. Malgré sa valeur universelle, cette ambition reste insuffisante. Le système du Statut de Rome doit également s'efforcer de combler le « fossé des victimes ». Les crimes internationaux ont des conséquences graves, y compris les souffrances lourdes et invalidantes endurées par des individus, des familles et des sociétés entières. Il convient d’offrir aux victimes une réponse réparatrice qui soit respectueuse de leur fragilité, de leur dignité et de leur résilience afin de leur permettre de surmonter les préjudices qu'elles ont subis et de reconstruire leur vie.

Cliquer ici pour lire la suite.