form left to right : Pieter de Baan, H.E. Mme Rabasa Grau

Le Fonds au profit de Victimes a eu le  plaisir de recevoir S.E. Madame l’Ambassadrice de la Principauté d’Andorre dans ses bureaux pour discuter de son plan de contribution qui va s’étendre sur trois ans afin de permettre un bon renforcement  de la mise en œuvre des mandats du Fond dans l’appui des victimes des crimes graves.

Le Lundi 20 Janvier 2020, l’Ambassadrice de la Principauté d’Andorre de la Principauté a rendu visite au secrétariat du Fond au Profit de Victimes  dans les locaux de la Cours Pénale International (CPI). Cette visite s’inscrit dans le cadre d’appuis que la Principauté continue a apporté aux mandats du Fond en plus de son appui financière aux activités du Fonds, au long de plus de 10 ans  depuis 2008.

  • "La contribution du Gouvernement de la Principauté d'Andorre témoigne de l'engagement de mon pays à l'égard des activités du Fonds en faveur des victimes qui intègrent la perspective de genre." (S. E. Mme Rabasa Grau, Ambassadrice et Représentante Permanente de la Principauté d’Andorre auprès de la CPI)
    « Le Fonds remercie la principauté d’Andorre du soutien extraordinaire qu’elle lui apporte et de sa détermination à faire de la justice une réalité concrète. Le Fonds se réjouit à l’idée de poursuivre au cours des prochaines années ce partenariat extrêmement important. » (Pieter de Baan, directeur exécutif du Fonds)
    Depuis 2008 la Principauté d’Andorre a versé plus de 110 milles euros à titre de contributions volontaires qui pour la plupart ont été ciblées aux activités du Fonds en faveur des victimes souffrant des préjudices causés par des crimes de violence sexuelle et sexiste.  
    Lors de la réunion, l’Ambassadrice et le Directeur Exécutif se sont concertés sur l’importance de mobiliser l’intérêt et l’engagement des donateurs privés en appui des mandats et les activités du Fonds, pour mieux assurer la justice réparatrice aux victimes des crimes les plus graves.
    ***
    En 2002, le Fonds a été créé en application du Statut de Rome afin de contribuer au processus de rétablissement et de résilience des victimes du crime de génocide, de crimes contre l’humanité, de crimes de guerre et du crime d’agression.
     
    Le Fonds a pour mission de prendre en charge les préjudices qui découlent de la commission de crimes relevant de la compétence de la CPI en veillant au respect des droits des victimes et de leur famille. Pour ce faire, il met en œuvre des programmes de réparation et d’assistance qui permettent aux victimes de retrouver leur dignité et de participer à la vie communautaire.
     

Pour plus d’informations, veuillez envoyer un courriel à l’adresse : trustfundforvictims@icc-cpi.int ou consulter le site : www.trustfundforvictims.org.

Where we work